Comment bien respirer en courant ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Respirer correctement en courant ou en faisant du jogging va vous aider à courir plus vite et aussi plus longtemps tout en modérant vos efforts et en rendant votre activité physique plus agréable et confortable. Une bonne respiration va également vous éviter d’avoir des points de côté ou des crampes durant votre course.

Lisez les conseils ci-dessous pour apprendre à bien respirer en courant.

Première partie : Apprenez à respirer correctement

  • Respirez avec votre abdomen, pas votre cage thoracique. Votre ventre doit gonfler puis se vider à chaque souffle. Si votre ventre ne bouge pas, ceci signifie que les inspirations que vous prenez ne sont pas suffisamment profondes.
  •  Prenez de longues respirations. Ceci pour vous assurer que vous fournissez suffisamment d’oxygène à votre corps, ce qui représente le meilleur moyen d’éviter la fatigue musculaire ainsi que la fatigue des poumons. Prendre de longues respirations aide également à augmenter votre endurance en assurant une bonne circulation d’oxygène vers vos muscles.
  • Gardez la bouche ouverte. Votre bouche est bien plus large que vos narines, ce qui signifie que vous pouvez prendre des respirations plus importantes par la bouche que par le nez.  Essayez de respirer à la fois par la bouche et par le nez.
  • Trouvez le rythme de respiration qui marche pour vous. Essayez de coordonner votre respiration avec vos foulées. Par exemple, inspirez sur une durée de deux foulées puis expirez sur les deux foulées suivantes. Ceci va vous aider à respirer de façon plus consistante durant votre séance. Faites des tests avec différents rythmes pour voir celui qui vous convient. Le rythme de votre respiration dépendra de celui de votre course.
  • Faites le test “papote” pour vérifier si vous respirer correctement. Vous devriez en effet être capable de papoter en courant sans pour autant devenir écarlate et à bout de souffle.

getty-women-running-together-060712-53991801

Deuxième partie : améliorer la fonction pulmonaire

  • Courez ou faites du jogging de façon régulière. Courir, comme tout autre activité sportive, s’améliore avec le temps et la pratique. La régularité sera votre plus fidèle alliée. Plus vous serez en forme et plus vous respirez correctement.
  • Pratiquez des exercices de respiration. Il faut savoir que, de la même façon que vous faites de l’exercice pour renforcer vos muscles, il existe des exercices pour renforcer vos poumons.

Exercice 1 : prenez de profondes inspirations avec votre ventre alors que vous êtes en position assise, ou bien allongé(e) sur le dos.  Posez vos mains sur votre ventre et assurez-vous que celui-ci monte et descend à chaque inspiration/expiration. Comptez jusqu’à 8 pendant que vous inspirez à fond et jusqu’à 8 pour l’expiration. Répétez pendant 3 à 5 minutes.

images

Exercice 2 : nager régulièrement permet également d’améliorer nettement votre capacité respiratoire, la natation étant un exercice où une bonne respiration est primordiale. Nager va également vous permettre de comprendre votre rythme de respiration, vous obligeant à coordonner votre respiration et vos mouvements. Cliquez ici pour notre article “5 conseils pour améliorer vos techniques de natation”.

  • Ne fumez pas ou diminuez. Ce n’est pas un secret, fumer est nuisible à la santé, et plus particulièrement pour les poumons. Si vous fumez, il vous est beaucoup plus difficile de prendre de profondes inspirations quand vous courez.

Conseils :

Vous devez être bien hydraté(e) pour courir.

Échauffez-vous avant de courir, et faites des étirements avant et après.

Courez ou faites du jogging à un rythme qui vous convient.
draw_a_deep_breath

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Leave A Reply

Navigate