Les erreurs à éviter en course à pied : débutant(e)s

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

1. Il faut couvrir chaque fois plus de distance que lors de la séance précédente : FAUX

Vous devez certes avoir pour but d’augmenter régulièrement votre entraînement, mais ceci ne doit pas être systématique. Il vaut mieux d’abord commencer par alterner le nombre de séances de sport au cours de la semaine (par exemple passer de 2 à 3) plutôt que d’augmenter l’intensité de chaque séance. De toute façon, dans toute activité physique, il y a des hauts et des bas, ne vous faites donc pas violence.

2. Il ne faut pas marcher : FAUX

Il est bénéfique d’alterner course et marche lente, surtout lorsque vous débutez en course à pieds. Si vous ne faites que courir dès vos premières sorties, votre fréquence cardiaque va trop accélérer. Rassurez-vous, l’alternance course et marche ne rendront pas votre entraînement moins bénéfique. Au contraire, vous construirez petit à petit votre endurance, et vous ne serez pas découragée au bout de 3 séances de course.

3. Faire chaque fois le même parcours en moins de temps : FAUX

Il s’agit d’une méthode de course dont sont malheureusement adeptes les coureurs amateurs ou néophytes. Or ceci et tout à fait déconseillé. Plus vous allez vous acharner, plus vous allez vous décourager et forcément, régresser et finalement abandonner la course au bout de quelques séances seulement.

4. Il faut s’entraîner avec quelqu’un de meilleur pour s’améliorer : FAUX

Il est au contraire très important de courir à votre propre rythme, tout particulièrement si vous débutez, car votre organisme n’est pas encore habitué à l’effort que vous lui demandez. Si vous suivez quelqu’un de meilleur que vous, vous serez vite découragé(e). Par contre, embarquez votre meilleure copine avec vous si vous êtes au même niveau … c’est plus facile de s’encourager mutuellement !

5. Plus on fait d’effort et termine fatigué, plus c’est profitable : FAUX

Si vous avez du mal à boucler votre entraînement, si vous êtes vraiment à bout de souffle ou que vous avez la tête qui tourne, il y a de fortes chances pour que votre corps ou votre tête renonce à remettre ça. Vous devez mesurer vos efforts et terminer votre course sans être fatigué(e) mais plutôt avec l’envie d’en faire davantage lors de votre prochaine sortie.
running

6. Il faut terminer l’entraînement par un sprint : FAUX

Je dirais même, surtout pas ! Pour l’avoir fait lorsque j’étais MEGA néophyte, je sais qu’il n’y a rien de plus tuant. Il est au contraire recommandé d’effectuer les dix dernières minutes de l’entraînement très calmement, et ça c’est la bonne nouvelle.

Vous n’êtes pas Wonderwoman !

wonderwoman

Article inspiré du site entrainement-sportif.fr

ON SE MOTIVE :

beginner-running-program_large

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

1 Comment

Leave A Reply

Navigate