Natation et grossesse : maman et bébé en top forme !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Nager pendant la grossesse est sans conteste l’un des meilleurs exercices auquel vous pouvez vous adonner en attendant bébé. La natation est considérée comme l’une des activités les plus sécurisées à la fois pour les mamans et les bébés. Si votre grossesse se déroule sans problème, vous devez vraiment essayer de pratiquer une activité sportive douce et régulière. Si toutefois vous vous posez des questions, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre sage-femme avant de commencer, surtout si la natation est une activité nouvelle pour vous.

La natation vous aider à vous maintenir en bonne forme physique et mentale tout au long de votre grossesse, et aide votre corps à affronter les différents changements qui s’opèrent au cours des 3 trimestres de votre grossesse. Conserver une activité physique durant votre grossesse vous permet également de vous sentir plus en confiance et en harmonie avec votre corps qui change.

Pourquoi la natation est-elle recommandée aux femmes enceintes ?

Alors, pourquoi nager constitue un exercice particulièrement adapté  la femme enceinte ? Eh bien tout simplement parce que l’eau vous aide à porter le poids que vous gagnez durant votre grossesse. L’eau qui vous porte soulage vos membres, votre dos et vos articulations, ce qui représente un vrai soulagement pour votre corps, en particulier lors des trois derniers mois de votre grossesse. Enfin, alors que d’autres formes d’exercice peuvent vous faire transpirer ou vous faire tourner la tête, être dans l’eau vous permet de rester fraîche et en parfait contrôle de vos capacités physiques (avoir chaud peut causer des chutes de tension durant la grossesse).

L’eau de la piscine ne devrait pas excéder une température de 32° C, mais de façon générale l’eau est moins chaude que ça.

10 raisons pour lesquelles vous devez nager durant votre grossesse : 

pregnant-woman-on-scale-photo-420x420-ts-77280808

  1. Améliorer votre circulation sanguine -> très utile, notamment si vous souffrez de chutes de tension, ainsi que de varices (qui peuvent se développer durant la grossesse)
  2. Booster vos capacités cardiaques et respiratoires -> les femmes enceintes sont souvent essoufflées rapidement
  3. Augmenter votre capacité musculaire ainsi que votre force en général
  4. Devenir plus endurante -> ceci peut vous être très utile, notamment durant le travail …
  5. Réduire les problèmes de jambes lourdes et de rétention d’eau
  6. Brûler des calories, et donc à contrôler votre gain de poids
  7. Relâcher les tensions accumulées, et alléger les douleurs dorsales et intercostales
  8. Vous relaxer et favoriser le sommeil -> dormir devient plus difficile au 3ème trimestre car vous ne pouvez plus dormir sur le ventre. De plus vous irez souvent aux toilettes. Essayez de dormir le plus possible durant votre grossesse, car une fois bébé arrivé, les nuits seront courtes.
  9. Faire plus facilement face aux états de fatigue durant et après la grossesse
  10. Améliorer votre forme physique et votre endurance -> vous vous remettrez beaucoup plus facilement de votre grossesse et des suites de votre accouchement si vous avez suivi une activité physique régulière, et serez sur pieds beaucoup plus vite après l’accouchement.

http://www.dreamstime.com/-image20636534

Je ne suis pas une nageuse confirmée : puis-je quand même nager durant ma grossesse ?

Si vous aviez l’habitude de vous rendre à la piscine régulièrement avant de tomber enceinte, alors vous devriez pouvoir garder votre rythme habituel. Si vous savez nager mais ne vous rendiez pas à la piscine régulièrement avant d’être enceinte, ne vous inquiétez pas : la natation ne présente aucun danger pour vous ou votre bébé. Commencez doucement, faites des longueurs en respirant profondément et en prenant votre temps. Augmentez vos séances petit à petit, et vous verrez avec satisfaction votre niveau endurance s’améliorer très rapidement, vous préparant à l”accouchement notamment. Ne vous surmenez pas, allez-y à votre rythme. Vous devriez sortir de la piscine en ayant la sensation que vous pouviez encore faire quelques longueurs. Vous pouvez nager dès le début de votre grossesse, et jusqu’au dernier jour de celle-ci.

Quelles nages choisir durant la grossesse ?

Choisissez une nage que vous apprécier et qui vous semble confortable. Essayez si possible d’alterner entre des nages de front (brasse, crawl) et des nages sur le dos comme le dos crawlé, ou tout simplement laissez-vous flotter sur le dos en effectuant des petits battements de jambes. Prenez garde à ne pas courber votre dos, essayez plutôt d’allonger votre colonne vertébrale.

Si une nage ne vous semble pas confortable ou vous provoque, par exemple, des douleurs au niveau du pelvis, il faut peut-être en parler à votre médecin, votre sage-femme ou votre physiothérapeute. De même si vous développez des symptômes inhabituels durant ou après votre séance de natation. Encore une fois, ceci ne devrait survenir que très rarement.

Et pour rencontrer d’autres futures  mamans ?

Il est vrai que la natation n’est pas un sport où les gens communiquent beaucoup. Chacun se rend à la piscine de façon un peu aléatoire, suivant son emploi du temps, et il serait vraiment exceptionnel que vous rencontriez une future maman venue faire de l’exercice en même temps que vous. Pourquoi ne pas vous rendre à la piscine avec une copine ou avec votre partenaire ? A deux, il est plus facile de s’encourager si vous manquez quelquefois de motivation.

Ou alors pourquoi ne pas joindre une classe ? Nombre d’établissements proposent des cours d’aquagym anténatal, renseignez-vous ! Ca peut être l’occasion de vous faire du bien tout en rencontrant de futures mamans comme vous.

92811166

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Leave A Reply

Navigate